Interview de Kristen pour le magazine anglais 'Harper's Bazaar' - Edition Septembre 2017 ...

 

ef95e9570037693 

(Merci de créditer le blog si vous postez cette traduction ailleurs)

 

Dans la mode comme dans la vie, Kristen Stewart a toujours défiée les normes de genre avec sa beauté androgyne - ce qui fait d'elle le visage parfait pour le nouveau parfum de Chanel, Gabrielle, inspiré par la fondatrice légendaire de la maison de couture. Mais elle est aussi sa propre voie, en tant que femme indépendante quand il s'agit de la renommé et du fécondisme, car elle a fait face à Donald Trump.

Voici les points forts de son interview:

 

A propos de l'amour:

"J'ai été profondément amoureuse de chacun de mes partenaires. Avez-vous pensez que je l'avais trompé?" J'ai vraiment vraiment saisi cette dualité. Et vraiment, vraiment, j'y ai cru, et je ne me suis jamais sentie confuse ou en difficulté. Je me moque de ça."

 

A propos de ressortir à nouveau avec des hommes:

"Ouais, totalement. Certainement ... Certaines personnes ne sont pas comme ça. Certaines personnes savent qu'elles aiment le fromage grillé et elles en mangeraient tous les jours pendant le reste de leur vie. Je veux tout essayer. Si j'ai essayé le fromage grillé une fois, je vais dire "C'est cool, c'est quoi la suite?"

 

A propos de la célébrité:

"La renommé est valorisé de façon très ridicule. Alors, il y a cette idée que vous êtes redevable d'une certaine manière, et je l'ai ressenti. Et il paraît que je suis ingrate ou quelque chose du genre mais, en fait, je trouve simplement étrange de parler au grand public dans son ensemble. Comme, je peux parler à une personne, mais aborder le monde entier est quelque chose qui me laisse perplexe."

 

A propos du 'Resting Bitch Face':

"Entièrement. Je ne suis vraiment pas introvertie. Je n'ai juste pas envie de jouer tout le temps, c'est ce qu'il faudrait faire pour ressembler à la façon dont les gens s'attendent à ce que les personnes célèbre doivent se comporter."

"Les hommes ne peuvent plus dire 'La chienne', je suis désolée. Dites quelques chose de différent. Dis "Tu es grossier, dis-tu, tu est une bite ou quoi que ce soit d'autres. Juste pour dire, "Oh, cette chienne." Vous ne pouvez pas dire ça parce qu'il n'y a rien que je pourrais vous réponse, il n'y a pas de réponse qui serait égal  à ça, donc c'est dégradant et littéralement à égalité avec ... quelque chose d'homophobe ou quelque chose de raciste."

 

A propos de la vie en tant que femme aux Etats-Unis, post Trump:

"C'est évidemment terrible, mais en même temps, il est bon de faire partie d'une communauté féminine plus large qui se défend finalement. Je n'ai jamais ressenti un tel sentiment de communauté. Donc, cela nous a réunis. Le catalyseur de cette situtation est regrettable, évidemment, c'est une merde. Mais en même temps, je pense que vous avez besoin de quelque chose pour faire bouger les choses afin que les gens se réunissent et définissent leurs opinions et les forcent à être entendus".

 

A propos de son style tomboy:

Elle s'habillait déja dans un look 'total tomboy' et ce n'était qu'a l'école qu'elle s'est rendu compte que ce n'était "pas la chose la plus normale. Ce n'est pas toutes les petites filles qui s'habillent de cette façon. Et cela fait vraiment mal, très mal. Rappelez-vous vous êtes en sixième [à 11 ans] et [les gens disent] Kristen ressemble à un homme. Tu es un garçon? ou quoi que ce soit, et j'ai été tellement offensée, horrifiée et embarrassée. Maintenant, quand je regarde en arrière, je suis dis "Meuf, sois fière de ça!"

Tout à changé lorsque Stewart à commencée sa puberté et que ses cheveux ont poussés. Soudainement, elle a été acceptée comme une jolie fille et j'étais genre "Fuck tout le monde!"

 

 Source: Team Kristen Site.