Dans une interview pour The Hollywood Reporter, Peter Sattler parle de Camp X-Ray et de Kristen ...

 

13908-1

 

 (Article traduit par mes soins, donc merci de créditer le blog si vous postez cet article ailleurs)

 

Réalisateur et scénariste, Peter Sattler est prêt à un autre genre d'histoire de Guantanamo Bay dans l'un des grands films en compétition cette année. Le Festival du Film de Sundance est un paradie pour le cinéma indépendant avec une 'piscine' de talent cinématographique frais. Mais avec près de 200 films sélectionnées pour l'événements, il peut être temps de faire un petit rappel. Ainsi, cette année, The Hollywood Reporter a décidé de travailler un peu pour vous. Voici le qui/quoi/où/ quand et pourquoi des films d'une valeur sure à mettre sur votre radar.

Camp X-Ray de Peter Sattler sera sans aucune doute l'un des premiers, le Jeudi 17 Janvier, soit le premier jours du Festival du Film de Sudance 2014. Il y a d'abord les provocations politiques. Le film suit une jeune femme récemment affecté à la garde de la prison de Guantanamo Bay et qui se lie d'amitié avec un détenu. Ensuite, il y a les critiques et les fans de Kristen Stewart, soucieux de comment le film bouleverse l'actrice supposé évoluer, et à en juger par les projections à se feront à guichet fermé, il y aura foule à la sortie. Camp X-Ray marque le film premier de Sattler et  le film est un projet ambitieux, même pour un cinéaste chevronné. Avant son départ pour Sundance 2014 nous avons avec Sattler, a propos de sa carrière, du développement de Camp X-Ray et de ses espoirs pour ce film face à la concurrence.

Le contexte: Sattler à étudié le cinéma à la Notrh Carolina Schools of Arts, où il se lié d'amitié avec des cinéastes comme David Gordon Green, qui sera le producteur exécutif de Camp X-Ray, Jeff Nichols et Craig Zobel. Là, il a fait du cinéma expérimental et étudira au court Newton. Lorsque Green réalise son deuxième long métrage, "All the Real Girls", il demande à ses copains d'école, y compris Sattler, de travailler avec lui. "J'ai travaillé dans le département de l'Art et je lui ai dit: 'Je ne sais pas rien sur le département de l'art', se souvient Sattler. "Et il a dit: 'C'est Ok, nous trouverons une solution'.

La grande pause: Après des années de travail dans les département de l'Art, Sattler s'est passionné pour l'écriture de scénarios à plein temps. Avec son partenaire d'écriture Goeff Davey, il à abordé des studios pour des travaux de réécriture, tout en mettant son travail de conception graphique lentement derrière lui. En 2008, il à un place dans l'adaptation du roman graphique 'Freaks of the Heartland' que Green dirige. Pendant tout ce temps Sattler à bûché sur Camp X-Ray, le résultat d'une obsession rétrouvée avec du caractère et une narration classique.

Obtenir le film: Quand le script de Sattler 'Camp X-Ray' à été prêt pour la production, il s'est tourné vers Green, qui a voulu aider son ancien collaboratuer à faire sortir le film de terre. Sattler explique le volonté de Green pour l'aider en termes simples: "David veut juste voir des films réalisés.". Ensemble, ils ont attiré les investisseurs, avec une actrice principale qui pourrai donner à Sattler un coup de pouce. "C'est le scénario et la participation de David qui à intéressée Kristen" dit il. "Elle a pris un risque énorme en acceptant un film dont le réalisateur n'avait rien réalisée d'autres, mais je pense qu'elle a réponde à la puissance de l'écriture."

Lorque tout semblait aller: Sachent que de nombreux directeur pour trébucher pour la première fois, Sattler à choisi de classer 'Camp X-Ray' comme "un film très élégant, très classique" qui laisse parler le script et les performances. C'était le cas, jusqu'a ce qu'il rencontre Stewart et qu'ils parlent du personnage d'Amy et de sa vision des choses. "La chose étrange au sujet de Kristen c'est qu'il y a Kristen Stewart la star et Kristen Stewart l'actrice" dit-il. Ensemble, ils ont commencé à se poser des questions qui ont agis sur l'action principale du film. Sattler donne des exemples: "Qui est cette fille? Elle n'as pas fait ça? Ok, elle est aller à l'école secondaire. Etait elle impliquée dans le sport? Etait elle vierge?". Il dit Stewart à rempli la plupart des blancs et à rajourée de la dimensions aux idées qu'il avait mises en page.

Pour un drame à petit budget, trouver un Gitmo de remplacement peut s'avérer difficile. Mais Internet à l'as pour ça. Sattler à entrepris des recherches et à découvert que la baie de Guantanamo à été concu par un entrepreneurs américain connu pour ses prisons de hautes sécurités. Ensuite, il est tombé sur la prison pour mineurs de Whittier, en Californie, juste à l'extérieur de Los Angeles, qui par le passée avait un bloc de cellules de sécurité maximale. Les stars alignées. Sattler estime que la ressembance est essentiel pour Camp X-Ray. "Le film a essentiellement trois personnages, trois éléments principaux: Kristen, Peyman [Moaddi, alias Ali] et le caractère de l'endroit'.

La mission de Camp X-Ray: Sattler ne voulait pas faire un film sur Guantanamo Bay, qui a été chargé politiquement et qui est le reflet d'une grande image. Il voulait faire un film sur la base de Guantanamo, comme d'une maison pour détenus et leurs gardes. "Que faire si un film pourrait être tourner sur la base de Guantanamo sans se focaliser sur les 100 miles de ligne de clôture et, à la place, porté attention aux petits détails. Le point de vue microscopique au lieu de la grande échelle. Pas de Zéro Dark Thirty mais juste un regard intime sur un monde. Ces personnes ne connaissent pas les tirs d'hélicoptères sur Guantanamo. Ils vivent essentiellement entre ces quatre murs qu'ils voient jour après jours" dit Satter.

 

Source: Gossip Dance.